Votre caddy est vide
   
ESPACE MEMBRE

Devenir membre   Avantages   Oubli ?
     
Association des Ergothérapeutes a.s.b.l.
Avenue J. Burgers 2 Bte 25,
1180 Uccle (Belgique)
BE75 2100 2615 1151
Contact


Newsletter

Nos partenaires

Agenda :

        

20, 21 et 22 septembre 2017
Remédiations cognitives : des modèles à la pratique

Du jeudi 21 septembre au dimanche 31 décembre 2017
Formation certifiante pour la passation et l'interprétation du Adolescent/Adult Assisting Hand Assessment Stroke (Ad-AHA Stroke)

Jeudi 21 septembre 2017
colloque sur la Maladie d’Alzheimer : « Approches plurielles et personnalisées »

22 au 24 septembre 2017
The 51st Japanese Occupational Therapy Congress & Expo

22 et 23 septembre 2017
Troubles de la motricité bucco-faciale chez le jeune enfant

Rajouter une dateTout l'agenda 

Evnements / Projets



Assemblée générale 2016

Rétrospective 2014

Revue Francophone de Recherche en Ergothérapie (RFRE)

Numéro INAMI, nouvelle possibilité

Spécialisation en sciences et techniques du jeu

Tous les vnements
 

Boutique


Un autre regard: la réadaptation des déficients visuels
Tout public: 30.00€
Membre AE: 27.00€

pub.png <br />mailto:contact@ergo-ae.be <br />

Prsentation de l'ouvrage

Retour la liste

Résilience, vieillissement, et maladie d'Alzheimer
Sous le direction d'Antoine LEJEUNE et Claire MAURY-ROUAN

Si vous tes dj membres, veuillez vous connecter votre espace membre pour bnficier des prix prfrentiels.
Si vous n'tes pas encore membre, vous pouvez profiter des prix prfrenciels en vous affiliant

Prix TTC tout public : 30.00 €
Notre boutique est destine à nos membres

Prix TTC membres : 27.00 €

Prsentation de l'ouvrage :
La résilience d’une personne âgée est donc plus historique et verbale que celle d’un jeune qui est plus sensorielle et biologique. Les facteurs de résilience n’ont pas la même forme. Et quand la maladie d’Alzheimer déchire le sujet, insidieusement, le contexte garde un effet de résilience. Le malade parait moins touché quand l’aidant est empathique : son affectivité est sécurisée et sa gestualité permet une communication efficace longtemps après que la parole ait disparu.

L’interaction de l’aidant dépend de sa personnalité, de sa relation avec le malade et de la signification que prend pour lui la maladie. Son histoire personnelle et les mots de sa culture organisent la manière dont il interagit avec le malade. Quand le contexte humain souffle sur les braises de résilience du malade pour entretenir la flamme, on peut parler de moments de résilience puisque la clinique confirme que tout n’est pas éteint dans le psychisme de l’âgé. Les mimiques, les gestes et la musique entendue lors des jeunes années, soufflent sur ces braises et font revenir la vie psychique.

Voilà les questions qu’abordent les auteurs de ce petit livre, voilà comment ils explorent le monde mental de celui qui ne peut plus parler et qui pourtant continue à vivre avec son nouvel entourage affectif et avec les objets visuels ou sonores qui amorcent encore sa mémoire identitaire.
 
Pages : 252
Format : 16 x 24 broché
Parution : juin 2007



Haut de la page

© 2016 Association des Ergothrapeutes a.s.b.l. - Respect vie prive