Votre caddy est vide
   
ESPACE MEMBRE

Devenir membre   Avantages   Oubli ?
     
Association des Ergothérapeutes a.s.b.l.
Avenue J. Burgers 2 Bte 25,
1180 Uccle (Belgique)
BE75 2100 2615 1151
Contact


Newsletter

Nos partenaires

Agenda

              Afficher tout l'agenda         Accueil
DYSPRAXIE ET TROUBLES VISUO-SPATIAUX : COMMENT CONDUIRE LE BILAN ?



Description:

En complément à la formation "Dyspraxie, dysgraphie et troubles visuo-spatiaux", la question complexe du bilan est abordée ici de façon spécifique. Cette formation s'adresse aux personnes qui souhaitent apprendre à effectuer elles-mêmes un bilan.
Le bilan de dyspraxie est multifactoriel, et doit être multidisciplinaire. La question sera donc abordée de différentes manières. Tout d’abord, la récolte des informations : l’anamnèse, les informations scolaires et les bilans que l’enfant a déjà éventuellement passés. Le bilan intellectuel, qui représente notre premier outil de dépistage, est particulièrement important à « décoder ». Tout cela constitue les premières bases de notre investigation. D’autres bilans (psychomoteur, neuropsychologique et/ou logopédique, …) ont parfois déjà été faits aussi. Nous ne détaillerons bien sûr pas tous ces bilans, mais nous tenterons d’en retirer les informations pertinentes. Le bilan orthoptique, mal connu, sera expliqué par Christine Texeira, orthoptiste spécialisée par rapport à la dyspraxie.
Ensuite, et ce sera l’essentiel de cette formation, nous investiguerons spécifiquement ce qui concerne l’habileté manuelle et les praxies, l’écriture et le graphisme, les épreuves visuo-perceptives et visuo-constructives, les stratégies du regard. Nous nous intéresserons aussi quelque peu aux bases relatives à la construction du nombre et aux fonctions attentionnelles et exécutives. Nous détaillerons de nombreuses épreuves étalonnées et insisterons sur l'analyse qualitative des résultats à ces épreuves. (Nous précisons cependant que nous ne fournirons aucun test au cours de la formation, mais nous informerons au mieux les participants pour qu'ils puissent se procurer les outils nécessaires à cette évaluation de l'enfant.) Pour compléter cette investigation, nous y ajouterons d'autres situations non étalonnées avec pour objectif de voir l’enfant dans des situations différentes et souvent plus spontanées.
C’est finalement l’ensemble des informations relatives à chaque enfant qui permet de poser des hypothèses pour le diagnostic. La question du diagnostic différentiel et/ ou de la cooccurrence seront dès lors bien sûr discutées.

La dernière journée, centrée sur l’étude de cas cliniques proposés par quelques participants, reprendra ces mêmes objectifs de manière à pouvoir approfondir les acquis au travers d'échanges de différentes expériences.

Objectifs
Au terme de la formation, les participants auront des bases solides pour conduire et interpréter ce bilan.
Il faut cependant savoir que seule une pratique régulière, à partir d'un matériel face auquel il faut prendre le temps de se familiariser - après la formation - permet d'être à l'aise pour la pratique de ces bilans.

Contenu
JOURNEES 1 ET 2 :
- Introduction et démarche pour le bilan
- La récolte des informations (Anamnèse, informations scolaires, bilans antérieurs, WISC et WPPSI...)
- Le premier entretien
- Les secteurs d’investigation
=> L’écriture
=> Facteurs visuo-perceptifs
=> Facteurs visuo-constructifs
=> Contrôle du geste/graphomotricité
=> Stratégies du regard
=> Compétences psychomotrices globales
=> Le dénombrement, les chiffres et le calcul
+ Découverte d'un maximum d'épreuves du testing
+ Analyse détaillée de certaines de ces épreuves
+ Mises en situation pratiques
- Conclusions
=> Interprétation du bilan

- Diagnostic différentiel.

JOURNEE 3 :
Reprise des mêmes objectifs à partir des questions et cas cliniques présentés par les participants
Un maximum de 5 cas cliniques pourraient être présentés, ce qui nécessiterait un ajustement éventuel.
(Les modalités en seront discutées lors des journées 1 et 2)

Public cible
Kiné, ergo, Logopédie, neuropsychologie, psychomotricien(ne)s
La formation s’adresse en priorité aux personnes qui ont suivi la formation CREA sur la dyspraxie. Pour les autres personnes qui souhaitent s’inscrire, et en fonction des places disponibles, il est demandé de prendre contact avec la formatrice pour s’assurer d’un niveau de base suffisant.

Moyens pédagogiques
Exposés magistraux
Travaux pratiques
Analyses de cas
La formation est d'abord théorique, tout en étant illustrée par de nombreux exemples et situations cliniques.
Nous entendons par "travaux pratiques" l'analyse de la tâche que sous-tendent certaines épreuves qui sont proposées.
La dernière journée laissera plus la parole aux participants et favorisera les échanges d'expériences.

Prix:
. Jeunes diplômés (juin/septembre 2016) : 250 €
Tarif autres
. Prix plein : 355 €
. Membres AE (belge) : 285 €
. Enseignants ULB : 285 €
. Personnel ERASME, CUMG ULB : 285 €
. Anciens étudiants HELB : 285 €
. Enseignants HELB/IORT/CUEBE : 250 €
. Demandeurs d'emploi : 250 €
. Bénéficiaire du revenu d’intégration du CPAS : 250 €

Ce montant comprend les notes de cours.

Si vous êtes membre de l'association des ergothérapeutes, vous pouvez obtenir une réduction sur le prix de cette formation.
Téléchargez votre attestation dans votre espace membre


www.crea-helb.be



Haut de la page

© 2016 Association des Ergothrapeutes a.s.b.l. - Respect vie prive